La propreté publique
Déchet sauvage / dépôt clandestin

Déchet sauvage / dépôt clandestin

On entend souvent parler de l’un et de l’autre mais que signifient ces termes exactement ?

On appelle “déchet sauvage” tous types de “petits” détritus/résidus jetés ou laissés tomber par inadvertance sur la voie publique. On parle également de déchet abandonné. Il peut s’agir d’emballages de nourriture ou de boisson, de chewing-gums, mégots de cigarette, trognons de pomme, etc. Ce type de déchet est généré par une consommation à l’extérieur.

On parle de “dépôt clandestin” lorsqu’une personne se débarrasse de ses ordures dans l’intention d’éviter une taxe ou un passage au parc à conteneurs (recyparcs). Les termes “décharge”, “décharge publique”, “dépôt illégal de déchets” et “dépôt d’immondices” sont également couramment utilisés. Les déchets concernés sont le plus souvent des sacs d’ordures ménagères, des pneus usagers, des déchets de construction, des vieux meubles, bref tous types d’encombrants. Les auteurs de ce type de déchet sortent volontairement de chez eux ou du lieu de production du déchet en vue de s’en débarrasser.

Envie de faire le test : déchet sauvage ou dépôt clandestin ?

Votre score :  

Your Ranking: