Infrastructure

La mise en place d’infrastructures de propreté adaptées (poubelles, cendriers...) en termes de capacité (volume), nombre et lieux constitue la base de la propreté publique. Sans un matériel adéquat correctement entretenu et vidangé, difficile d’exiger du citoyen d’être propre.

Les communes aussi ont des besoins en termes de matériel de nettoiement : aspirateurs de rue et balayeuses sont des équipements coûteux parfois difficiles à acquérir par les communes.

La Wallonie propose régulièrement aux communes des subsides afin de compléter leurs équipements. Retrouvez quelques exemples ci-dessous.

Des subsides pour aider les communes à acquérir du matériel de propreté

Un 1er appel à subsides a été lancé en octobre 2016. Une enveloppe de 3.530.000 euros a permis à 170 communes d’acquérir plus de 8.270 nouvelles poubelles publiques, cendriers ou aspirateurs de rue.

VOIR NOS COMMUNIQUÉS DE PRESSE
 
Un 2ème appel à subsides lancé en mars 2019 va permettre aux communes qui le souhaitent d’acquérir des infrastructures de propreté et du matériel de nettoiement.

PLUS D’INFOS SUR CET APPEL À SUBSIDES 

Poubelles connectées

Une poubelle pleine, qui déborde ou qui est renversée attire malheureusement à son pied une foule de déchets indésirables.

Ce problème n’est pas toujours facile à gérer par les communes confrontées à un parc de poubelles dont la vitesse de remplissage peut varier radicalement en fonction de la localisation de ces poubelles, de la période de l’année ou d’événements ponctuels.

Dans le but d’offrir aux communes des outils performants permettant d’optimiser la gestion de leurs infrastructures de propreté, Be WaPP a lancé en septembre 2018 un projet-pilote de poubelles connectées.

EN SAVOIR PLUS