Réalisations

Bilan du Grand Nettoyage de Printemps 2019 : 500 tonnes de déchets sauvages ramassés et près de 163.000 participants !

Les 29, 30 et 31 mars derniers, 499 tonnes de déchets sauvages ont été ramassés par les 162.647 Wallons qui se sont portés volontaires pour donner un coup d’éclat à notre belle région.  A cela s’ajoutent les déchets collectés en parallèle par les gestionnaires du réseau (auto)routier (wallon).

 

3 kilos par participant

En moyenne, chaque participant au Grand Nettoyage de Printemps a ramassé près de 3 kilos de déchets.

Les 499 tonnes de déchets collectés représentent 85.954 sacs. 40 % de ceux-ci sont composés de PMC. 60 % des sacs étaient quant à eux remplis de déchets divers (hors verres, déchets dangereux/spéciaux et encombrants recensés par ailleurs).

 

Des déchets divers

362 tonnes de déchets tout-venant contre 137 tonnes de canettes, bouteilles en plastique, berlingots à boisson et de boîtes de conserves métalliques.

 

Coup de propre sur les autoroutes

Pour la 2ème année consécutive, les professionnels des voiries, à savoir les agents du SPW Mobilité et Infrastructures (643 agents) et leurs sous-traitants (1.398 participants issus du secteur privé), ont, eux aussi, participé à l’opération en donnant un coup d’éclat particulier aux autoroutes et nationales wallonnes durant la semaine précédant le week-end de l’opération grand public.

En 5 jours, les agents ont traité 146 dépôts clandestins, remplacés 367 poubelles fixes, brossé et nettoyé 4.615 km de voiries. Par leur action, ces professionnels ont renforcé l’action menée partout ailleurs par les bénévoles en rendant propres des lieux difficilement accessibles au grand public pour des raisons de sécurité.

Du déchet le plus courant au plus insolite

Un chef d’équipe sur deux a partagé ses impressions avec Be WaPP à l’issue de cette 5ème édition du Grand Nettoyage de Printemps et près d'un participant sur trois a signalé avoir rencontré des déchets encombrants sur son parcours.

Les encombrants les plus couramment cités sont les pneus, les déchets de construction, bâches, sacs d'ordures ménagères, électroménagers et meubles. Parmi les plus insolites, épinglons des cuvettes de WC, sapins de Noël, cadavres d’animaux, batteries et autres pièces issues de l’automobile.

Il existe pourtant des solutions simples et efficaces pour se débarrasser de tous types de déchets : les recyparcs (encombrants, déchets de construction, déchets verts et autres électros), les conteneurs à textiles pour les vieux vêtements et les bulles à verre. Les ressourceries offrent même des services d'enlèvement à domicile… Il faut également souligner qu’il est interdit de déposer ses sacs d’ordures dans ou à côté des bulles à verres et à textiles.

Enfin, grâce à la carte interactive alimentée par les participants, on constate qu’au total, les bénévoles ont parcouru 16.115 kilomètres, soit la distance entre la Belgique et l’Australie. Cette carte présente également l’ensemble des statistiques par commune, par province et par type d’équipe.

Bilan par province

  • Province de Liège : 10.532 sacs PMC et 15.844 sacs tout-venant ramassés par les 53.358 participants.
  • Province du Hainaut : 10.369 sacs PMC et 15.621 sacs tout-venant ramassés par les 47.006 participants.
  • Province de Namur : 5.156 sacs PMC et 7.766 sacs tout-venant ramassés par les 23.448 participants.
  • Province du Luxembourg : 4.560 sacs PMC et 6.859 sacs tout-venant ramassés par les 20.903 participants.
  • Province du Brabant wallon : 3.692 sacs PMC et 5.555 sacs tout-venant ramassés par les 17.932 participants.

Les Ambassadeurs de la Propreté, la continuité du Grand Nettoyage de Printemps

André participe au Grand Nettoyage de Printemps depuis le début en 2015. Be WaPP, chargée d’organiser l’opération rapporte son témoignage : « Les 2 à 3 premières années, nous avons ramassé des déchets qui étaient là depuis très longtemps, nous avons vraiment fait un travail de rattrapage dans des endroits parfois difficiles d’accès. Mais d’année en année, je suis heureux de constater une diminution du nombre de déchets que je ramasse. Ceux-ci datent de quelques semaines, voire quelques mois au maximum. »

Comme ce témoin, nombreux sont les participants qui réitèrent d’année en année leur participation au Grand Nettoyage de Printemps. Cet évènement et la page Facebook qui y est associée donne par ailleurs l’opportunité aux citoyens engagés pour une Wallonie Plus Propre de se regrouper, d’échanger et de mutualiser leurs efforts.

L’engouement est d’ailleurs tel que certains d’entre eux, ont souhaité poursuivre leur action tout au long de l’annéeA ce jour, 15.268 wallons se sont portés volontaires pour être « Ambassadeurs de la Propreté ». Equipés par l’asbl Be WaPP - sur inscription - de pinces, gants, sacs et gilets fournis gratuitement, ces Ambassadeurs du quotidien se mobilisent toute l’année pour lutter contre les déchets sauvages.