News

Les élèves de maternelle de Cheratte gagnants du concours «Une affiche contre la malpropreté» !

Toutes les écoles de Wallonie ayant participé au Grand Nettoyage du Printemps ont été invitées par la Cellule Be WaPP à participer à un concours. L'objectif ? Réaliser l’affiche la plus originale et la plus convaincante pour insuffler un changement de comportement en matière de propreté au sein de l’établissement scolaire. C’est une classe de maternelle de Cheratte, en région liégeoise, qui remporte le concours. Les élèves ont reçu leur prix vendredi matin des mains du Député wallon Benoit Drèze.

Sur un total de 15 projets venant de différentes écoles de Wallonie, le jury, présidé par le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO, a particulièrement apprécié la réalisation des élèves de l’Ecole Notre-Dame de Cheratte, qui résultait d’un véritable travail de groupe. Pour les récompenser, les élèves ont reçu une poubelle ludique en forme de grenouille.

Au niveau du primaire, la classe gagnante est issue de l’école communale de Jauche ; elle remporte un bac à compost réalisé en matières recyclées. Au niveau du secondaire, c’est une classe de l’Institut Sainte-Chrétienne de Chimay qui se distingue ; elle remporte un banc – également en matières recyclées - à installer dans la cour de l’école.

La Cellule Be WaPP accorde une attention particulière à l’intégration de la propreté publique dans le projet éducatif des écoles. L’éducation est en effet un pilier majeur qui apportera le changement de comportement escompté.

Ainsi, des outils et activités sont proposés tout au long de l’année au monde scolaire :

  • Livret pédagogique : celui-ci comprend une partie théorique et une partie didactique qui propose différentes activités ludiques à réaliser en classe. Ce livret peut être téléchargé via ce lien.
  • Grand Nettoyage du Printemps : participation massive de 833 écoles en 2018.
  • Animations dans les écoles sur un schéma spécifique à chaque tranche d’âge.
  • Programme «Ambassadeurs Propreté» : les écoles peuvent devenir ambassadrices de la propreté  et entretenir une portion de territoire tout au long de l’année (67 écoles le font déjà).