News

Grand Nettoyage de Printemps ? Tous concernés !

Pour la seconde année consécutive, la SOFICO et l’asbl Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre, s’associent pour lancer une campagne d’affichage visant à promouvoir le Grand Nettoyage de Printemps auprès des utilisateurs du réseau (auto)routier tout en rappelant que le nettoyage des autoroutes, des nationales et des aires reste de la responsabilité des professionnels. Cette campagne est soutenue par le Ministre wallon de l’Environnement et des Travaux publics Carlo DI ANTONIO.

Ours et Lapin, emblèmes des campagnes de la SOFICO, prêtent leur visage à cette campagne qui sera visible pendant tout le mois de mars sur les 300 panneaux qui bordent les autoroutes et les principales nationales de Wallonie.

Cette affiche met en exergue une action d’envergure, le Grand Nettoyage de Printemps. Pour rappel, cette grande opération, dont l’initiative revient au Ministre wallon de l’Environnement, sera organisée les 29, 30 et 31 mars 2019 dans toute la Wallonie. Pendant ces trois jours, de nombreux bénévoles (citoyens, écoles, clubs de sport, voisins, entreprises, groupes d’amis, mouvements de jeunesse…) ramasseront les déchets un peu partout en Wallonie.

En complément de cette opération, de nombreux professionnels, dont les agents de SPW Mobilité et Infrastructures, s’activeront pour nettoyer autoroutes et nationales wallonnes pendant la semaine du 25 au 29 mars. Ils ramasseront les déchets, nettoieront les panneaux de signalisation, brosseront les filets d’eau… Par leur action, ces professionnels anticiperont l’action menée partout ailleurs par des bénévoles en rendant propres des lieux difficilement accessibles au grand public pour des raisons de sécurité.

Cette grande action propreté sera donc menée en deux temps :

1. Le Grand Nettoyage de Printemps pour les bénévoles : 29, 30 et 31 mars 2019
2. Le Grand Nettoyage de Printemps par des professionnels sur les routes : du 25 au 29 mars 2019

Télécharger l'affiche Poster herunterladen

Une règle de base !

Cette campagne est également l’occasion de rappeler que tous les petits déchets générés lors d’un trajet doivent impérativement être conservés dans le véhicule et jetés dans les poubelles prévues à cet effet sur les aires de repos ou lors de l’arrivée à destination.

« Ce geste simple permet non seulement de préserver l’environnement, mais également de diminuer les dépenses publiques, souligne Carlo DI ANTONIO. En 2018, 4.300 tonnes de déchets ont été collectées et ramassées sur les autoroutes wallonnes pour un budget de plus de 6 millions d’euros. »

Eviter de se débarrasser de ses emballages de nourriture et de boissons n’importe où, c’est également veiller à la sécurité de tous, puisque ces déchets sont susceptibles de boucher des avaloirs et donc, d’augmenter le risque d’aquaplanage en cas de fortes pluies.

Pour rappel, toute personne qui jetterait une canette, un mégot, ou tout autre déchet par la fenêtre de son véhicule s’expose à une sanction de 100 € (montant majoré depuis le 1er janvier 2016).

Soulignons par ailleurs que l’apport de sacs-poubelle contenant des déchets autres que ceux générés lors du trajet (exemple : déchets ménagers) dans ou à côté des poubelles d’une aire autoroutière, donne également lieu à une sanction de minimum 150 €.