News

LANCEMENT DE L’OPÉRATION «PROPRETÉ SUR AIRES D’AUTOROUTE»

Un partenariat innovant en matière de propreté publique

Ce vendredi 17 novembre, le Ministre de l’Environnement et de la Transition écologique Carlo DI ANTONIO s’est rendu à la Station-service Q8 de Thieu pour donner le coup d’envoi de l’opération « Propreté sur aires d’autoroute ».  

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’engagement « Entreprendre de manière durable » pris par Coca-Cola, en partenariat avec Q8 et avec le soutien de Wallonie Plus Propre.

L’opération propreté sur les aires de Thieu est un projet-pilote qui vise à tester différentes actions concrètes pour améliorer la propreté publique. En cas d’évaluation positive, d’autres stations-service Q8 et aires de repos pourraient faire l’objet d’une approche similaire.

Les aires de repos sont un lieu-cible sur lequel la Wallonie travaille de manière intensive. Un projet-pilote est par exemple déjà en cours avec la Sofico et la Cellule Wallonie Plus Propre en Province de Liège pour favoriser la propreté sur 9 aires d’autoroute en y instaurant le tri sélectif.

La Wallonie investit également 3 millions d’euros par an pour le ramassage des déchets sur les aires de repos non concédées et leurs abords y compris les vidanges de poubelles.

« L’initiative mise en lumière ce jour est particulièrement innovante par le type de partenariat mis en œuvre : l’impulsion vient de Coca-Cola, mais associe un autre acteur privé - Q8 – avec le soutien de Wallonie Plus Propre », explique Carlo DI ANTONIO, Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique. « Je tiens à saluer l’engagement du secteur privé dans cette démarche essentielle pour notre environnement, notre cadre de vie et l’image de notre Région ».

« Le développement durable est au cœur de nos activités, et l’un de nos plus grands défis est la gestion des emballages. Dans le cadre de notre nouveau plan d’action en faveur du développement durable communiqué début novembre, nous avons l’ambition de collecter tous nos emballages afin qu’ils ne finissent pas en déchets sauvages ou dans les océans. Tous nos emballages de boissons sont recyclables à 100 %, mais nous devons malheureusement constater que certains emballages finissent dans la nature ! Nous travaillons intensément et nous nous mobilisons avec les clients, les gouvernements et les fédérations pour sensibiliser les consommateurs à jeter leurs emballages de boissons vides dans les poubelles. C’est une étape indispensable pour notre contribution à une économie circulaire », explique Jean EYLENBOSCH, Vice-President European Government Relations, Coca-Cola European Partners.

 

« La sécurité, la santé et le respect de l’environnement sont capitaux pour notre société. Nous sommes particulièrement satisfaits de pouvoir contribuer activement à la lutte contre les déchets sauvages, notamment dans et autour de nos stations-service. Ce genre d’initiatives ne peut réussir que si plusieurs intervenants agissent de concert », a ajouté Katia VAN BOUWEL, Head of Brand & Corporate Communications chez Q8.

Benoit BASTIEN, Coordinateur de la Cellule Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre, souligne ‘qu’en matière de propreté, seule une approche globale peut mener à un changement de comportement de la part du public et faire en sorte que les déchets se retrouvent à la poubelle et nulle part ailleurs’.

L’approche structurelle mise en place consiste en un éventail d’actions.

Infrastructure :

Augmentation et amélioration des infrastructures et de leur visibilité pour inciter à leur meilleure utilisation :

  • poubelles signalées par des drapeaux et autocollants, cendriers-poteaux avec appel « keep it clean », marquage au sol etc.
  • attention particulière à la gestion générale de l’aire : équipements en bon état, ordre et propreté, etc.

 

Action de sensibilisation des visiteurs :

  • Utilisation des tickets de caisse pour insérer un message de sensibilisation au fait de jeter tous ses déchets à la poubelle.
  • Interpellation du public afin de l’inviter à s’engager en faveur de la propreté, distribution de sacs poubelle de voiture.
  • Création d’une communication spécifique : affiches et panneaux.

 

Monitoring :

  • les effets de ces différentes mesures seront évalués à court et moyen termes par le biais des quantités de déchets ramassés à côté et dans les poubelles.
  • en fonction des résultats obtenus, il sera envisagé d’étendre ces mesures à d’autres stations-service / aires de repos.

 

Quelques chiffres :

  • en moyenne, 90.700 personnes font halte dans ces stations-service chaque mois. Pendant les mois d’été (juin, juillet, août), des pics de 105.000 visiteurs par mois sont atteints.
  • chaque aire de repos à Thieu est dotée de 24 poubelles
  • quantité de déchets collectée sur les aires de Thieu : 15.000 kg de déchets par mois ; de ce tonnage, 70% proviennent du parking et 30% du shop/restaurant ; il est estimé que dans ces 70%, il y a entre 20 et 30% qui sont ramassés sur le sol – soit environ 43 kg par jour
  • 9 aires de Q8 le long des autoroutes sont susceptibles d’être ‘upgradées’