Réalisations

"STOP aux déchets volants !" Une nouvelle campagne de Pure Province et Be WaPP

Pure Province et Be WaPP se sont associées pour mener une campagne visant à convaincre les utilisateurs de remorque à prendre de bonnes habitudes afin d’améliorer la propreté publique. Cette campagne comprend trois phases successives : information et sensibilisation, répression et récompense.


L’IMPORTANCE DE BÂCHER SA REMORQUE

Les déchets ou tout autre bien qui s’envolent des remorques posent deux problèmes fondamentaux :

• Cela engendre un risque majeur au niveau de la sécurité des autres usagers de la route. En effet, des objets qui s’échappent d’une remorque non bâchée peuvent entrainer des accident ou des dégâts importants.

• Ces objets sont rarement récupérés par leurs propriétaires et génèrent de la sorte des déchets dans l’espace public (frigolite, cartons, films…), à charge des autorités locales de les récupérer et de les évacuer.

Comme le résume très bien Pierre Collignon, directeur logistique d’IDELUX Environnement, en un slogan :‘Remorque bâchée, sécurité et nature préservées’.

 

TOUT COMMENCE CHEZ LES VENDEURS DE REMORQUES

Durant le mois de septembre, 77 magasins ont été sollicités afin de participer à la campagne orchestrée par Pure Province et Be WaPP. Il leur a été demandé d’apposer une affichette visant à inciter les (futurs) propriétaires de remorque à s’équiper du matériel adéquat pour couvrir le contenu de leur remorque : bâches, sangles, élastiques…

 
LES RECYPARCS AUSSI PARTICIPENT A L'ACTION

Parallèlement, une sensibilisation sur le terrain a eu lieu via des affiches sur les recyparcs. 

En effet, encore trop de véhicules équipés d’une remorque arrivent sur les recyparcs sans que le contenu ne soit couvert.

Sur le territoire de l’Intercommunale IDELUX Environnement, les recyparcs sont une véritable institution et un passage incontournable pour la majorité des citoyens.

C’est pourquoi, la sensibilisation des usagers sur les recyparcs prend tout son sens.

 

 

 

Les préposés des recyparcs participent eux-aussi pleinement à l’action en arborant de tous nouveaux gilets de sécurité qui rappellent le message.

Dans le même temps, d’autres canaux de communication ont été utilisés pour que tous les citoyens de la zone d’IDELUX Environnement soient informés de l’importance de couvrir le contenu d’une remorque. C’est ainsi qu’un spot a été diffusé en radio et via les réseaux sociaux et que des annonces ont été publiées dans les journaux communaux.

 

APRES L'INFORMATION ET LA SENSIBILISATION, LA REPRESSION ET LA RECOMPENSE

Après la phase d’information et de sensibilisation, une phase plus répressive avec la collaboration des zones de police et des agents constatateurs aura lieu fin du mois d’octobre afin de sensibiliser, voire de verbaliser les plus récalcitrants.

Une bâche représentant un policier sera également installée à l’entrée de chaque recyparc afin de rappeler que contrevenir à l’obligation de bâcher sa remorque est passible d’une amende pouvant s’élever à 350 euros.

Benoit Bastien, directeur de l’asbl Be WaPP, explique que ‘la répression est malheureusement un passage obligé pour convaincre les plus récalcitrants au changement’.

Enfin, en novembre, les utilisateurs de remorque soucieux de l’environnement et de la sécurité d’autrui seront récompensés par une petite ‘attention’ lors de leur passage dans les recyparcs. Dans le même temps, sera diffusée sur les sites webs des partenaires de la campagne et sur les réseaux sociaux une vidéo didactique à propos de cette thématique.